Sa croûte est de couleur brun clair.
Le plat de service, copieusement garni, est passé autour de la table, et chacun se sert, y compris le bébé dès qu'il est en âge de manger ce qui est proposé.
Très populaire au Texas et dans les régions du Sud.
Smith The Oxford Companion to American Food and Drink 2007 édition.En Louisiane, il est souvent un ingrédient des courts-bouillons et dans d'autres endroits, il est souvent en filets et cuit au four pour le dîner familial.Au sommet de la pyramide étaient les riches propriétaires de plantations, comme Thomas Jefferson ou les membres de la famille Randolph, qui pouvaient se permettre d'acheter les denrées de luxe apportées par les navires en provenance des Antilles et d' Europe.Aujourd'hui, les États-Unis produisent 300 variétés connues de miel, dont bon nombre n'existent nulle part ailleurs 116.Pain de viande ( Meatloaf ) : un mets très similaire à la version consommée au Québec, sauf qu'il est principalement composé de viande de bœuf et n'utilise pas de lait.M ml m/id/ m New Menus and Recipes Suggested for Weekend, New York Times, (p. .La mascotte de l'équipe de football américain locale (les 49'ers de San Francisco ) tire son nom de ce pain, «Sourdough Sam».Les dossiers tenus dans les plantations indiquent que des dizaines de porcs étaient engraissés avec des arachides ou des noix, des châtaignes, des noix de caryer et des glands pendant huit mois, puis ils étaient abattus en novembre, avant les premières neiges.La version créole (inventée par les Noirs) a tendance à intégrer des haricots noirs ; les deux variantes sont fortement épicées.Souper Bouilli de Nouvelle-Angleterre ( New England boiled dinner ) : proche du Jiggs dinner des Provinces Maritimes du Canada, la viande est habituellement une grande tranche de corned-beef, ou une pièce de porc prise dans le haut de l'épaule d'un cochon, qui est ensuite fumée.



Il s'agit d'un deuxième gâteau servi lors des mariages, en plus de la pièce montée.
Il est souvent servi avec une petite tasse de soupe à la tomate.
Succotash : c'est un mets d'origine amérindienne, dont le nom vient du mot Narragansett msíckquatash.
Le vin et l'alcool sont généralement absents, car il n'est pas habituel loterie code bonus de boire devant les enfants en dehors des grandes occasions.
On pense que les boulangers japonais ont modifié une recette de leur pays natal.Les ingrédients ont peu changé en 400 ans : homard, maïs en épi, moules, palourdes, pétoncles et algues.Normalement, il est frit dans une poêle et est assez grand pour être un élément du potluck 25,.Sandwich BLT : un sandwich très simple.Boston, MA, USA: Biscuit Books.Les crawfish ne sont jamais servies froides en Amérique.Faitout dit «hollandais» Avec la prospérité et le développement rapide des colonies du centre et des villes portuaires de New York et Philadelphie arrivèrent de nouveaux types d'immigrants qui bénéficièrent de l'aide de la couronne britannique ainsi que de celle des Pays-Bas.



Il en existe des douzaines de variations aux États-Unis, mais ces dernières années les cuisiniers se sont tournés vers une source de viande typiquement américaine : le bison.
La chasse au bison par les tribus des Plaines.
La première liqueur fut servie en Louisiane par un barman immigré d'Irlande.